play user info fast-forward warning
Embed
Facebook
Twitter
40
vues
0
partager
Suivant

Bienvenue Auvergne-Rhône-Alpes !

Magazine agoRA
Depuis le 1er janvier 2016, Rhône-Alpes et Auvergne ont fusionné pour ne former qu'une seule grande région, qui compte donc maintenant 12 départements. Pour ce premier numéro AGORA de l'année, découvrons un exemple de collaboration entre Auvergnats et Rhônalpins : rencontre avec les équipes vétérinaires de l'Espace Zoologique de St-Martin-la-Plaine dans la Loire qui coopèrent régulièrement avec celles du Parc Animalier d'Auvergne dans le Puy-de-Dôme.

Un peu d'histoire...
L'Auvergne doit son nom au peuple gaulois des Arvernes, puissante confédération de riches tribus regroupant les Gabales, les Vellaves, les Cadurques dont l'aire d'influence comprenait le Languedoc et l'Aquitaine. Vercingétorix prend le titre de roi en 52 av. J.-C. D'après les fouilles, sa capitale aurait été située entre Gergovie, Corent et Aulnat. Il bat Jules César en 52 av. J.-C. lors de la bataille de Gergovie, près de Clermont-Ferrand.
500 ans d’occupation romaine
Jules César conquiert la Gaule entre 58 et 52 avant J.-C. : Lugdunum, créée en 43, devient une capitale de la province. On trouve de nombreux vestiges dans la région, dont 200 km d’aqueducs, ou encore les théâtres antiques de Lyon et de Vienne, le temple d'Auguste et de Livie en face du site archéologique de Saint-Romain-en-Gal sur plus de trois hectares.
Un temple dédié à Mercure est en cours de restauration au sommet du puy de Dôme. Construit sous le règne de l’empereur Antonin le Pieux, vers 150 après J.-C., c’est l'un des plus grands sanctuaires romains d'occident, lié à la cité Augustonemetum, l’actuelle Clermont-Ferrand. Plusieurs théâtres romains ont été identifiés, dont celui de Nevis-les-Bains et celui du puy Montaudou, ainsi que des thermes à Royat-Chamalières.
user
0 commentaire

Vous aimerez aussi

Populaires